"Face au monde qui change, il vaut mieux penser le changement que changer le pansement." Pierre DAC |

Acte ekolo[geek] #50

3 mai 2008 Posté dans Actes ekolo[geek], Le transport, Ordinateur, Papier

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (7 votes, average: 3, 57 out of 5)

Loading ... Loading ...

ekolo[geek] #50

Tous les avantages de la déclaration en ligne ICI.

Pour déclarer en ligne ICI.

10 commentaires pour “Acte ekolo[geek] #50”

  1. Syel dit:

    Le seul soucis de la déclaration en ligne c’est que dès qu’on doit joindre un justificatif, il n’est plus possible de déclarer en ligne et c’est bien dommage.

    L’année dernière je l’avais faite en ligne et les impôts m’ont envoyé un mail pour me féliciter et me demander de le refaire cette année, mais comme je me suis mariée en 2007 c’est impossible.

    Je pense qu’il faudrait encore développer la déclaration en ligne avec possibilité de pièces jointes scannées par exemple et dont on enverrait les originaux plus tard ou quelque chose dans ce gout là.

  2. Fusichô dit:

    Tout à fait d’accord avec Syel. Comme j’ai des justificatifs de dons à joindre, il m’a été impossible de déclarer par Internet. C’est bien dommage car je trouve cela plus pratique que la paperasse.

    Copie à améliorer !

  3. garfielda dit:

    Voilà deux ans que mon mari et moi déclarons en ligne et nous apprécions énormément le côté pratique et le côté écologique de la chose.
    Cependant, cette année, on nous supprime la déduction de 20 euros pour la déclaration en ligne, et paralléllement à ça, des postes d’agents des impôts vont être supprimés… Nous ne cautionnons pas et nous revenons au papier, au moins pour cette année.
    Par ailleurs, au sujet du papier, nous recevons une déclaration pré-remplie même si nous télédéclarons donc aucune économie… Et pour l’acheminement, nous porterons notre déclaration nous-mêmes, à l’occasion d’un trajet travail, donc pas de dépense inconsidérée de carburant…

  4. yessa dit:

    tout à fait d’accord avec garfielda, je souhaitais également faire ma déclaration en ligne mais le simple fait que cela supprime des postes d’agents m’a fait revenir en arriere immédiatement.

  5. Gael dit:

    Le côté « moins de papier » est à revoir en effet! Nous recevons tout de même une version papier en 1 exemplaire par la Poste. Or, il faut garder une copie!

    Et puis, ceux qui télédéclarent ont internet et doivent même posséder une machine spéciale! Pour ma part, j’ai télédéclaré l’année dernière, mais cette année, je n’y arrive pas (techniquement) donc c’est autant d’heures de plus sur mon ordi… on n’en sort pas!

    Merci pour ce site bien sympathique.

    Gael.

  6. Krystel dit:

    c’est vrai que ce serait mieux de le faire en version electronique que par laposte, mais je trouve que les gens ne sont pas assez encouragé (financièrement) parlant.

    Quand je vois l’économie que cela fait aux impots, je trouve que 20 euros ce n’est pas assez. Et en plus ce n’est que si c’est la première fois.

    Donc je préfère laisser du boulot aux petites mains qui doivent ouvrir les enveloppes et saisr les informations dans le système informatique…

    L’écologie c’est bien, mais je suis contre les suppressions de poste. L’argen ne pousse pas sur les arbres.

  7. Gari dit:

    Bonjour,

    mon premier commentaire sur le site, que je trouve fort intéressant.

    Sur le sujet de la déclaration en ligne, je ne suis pas sûr que ce soit plus « écologique » que de faire une version papier. En tout cas, j’aimerais bien avoir des chiffres sur l’impact des serveurs qui doivent tourner pour supporter la charge de millions de gens qui font leur déclaration en ligne.

    Le « virtuel » pollue, et même beaucoup (rappelons qu’un personnage virtuel de « Second Life » consomme autant d’électricité qu’un brésilien (source trouvée sur google à l’instant : http://libertesinternets.wordpress.com/2008/03/08/un-personnage-virtuel-sur-second-life-consomme-autant-delectricite-quun-humain-reel-au-bresil/).

    Après ce petit message je vais aller continuer à lire ce blog passionnant :)

  8. alpha dit:

    J’étais tout à fait partisan de la déclaration en ligne, que j’ai faite dès qu’elle a été proposée. Mais puisque la réduction de 20 euro anciennement proposée a été supprimée ; je suis repassé à la version « papier ». Pourquoi ? Parce que je trouve normal que l’on propose une petite remise (toute et trop symbolique) lorsque c’est le particulier qui fait le travail des fonctionnaires des impots. En outre, la déclaration en ligne incite le gouvernement à supprimer encore plus des postes fonctionnaires.
    Donc, retour à la version « papier » tant qu’il n’y aura pas :
    - une remise plus importante (au moins 100 euro).
    - et un arrêt des suppressions de poste de fonctionnaires !

  9. Claire dit:

    Bonjour !
    Cette année, une amie scandalisée par la suppression de la remise, m’a proposé de signer une pétition.
    Je lui ai répondu que j’étais contre la remise. Celle-ci est profondément injuste car elle favorise les personnes ayant accès à Internet. Or, tout le monde n’a pas cet accès, notamment les personnes âgées et les milieux défavorisés. Par ailleurs, comme il est écrit plus haut, il faut conserver un exemplaire papier de la déclaration.
    Je suis donc pour le maintien de la version papier et pour la suppression de la remise… par souci d’égalité.
    Bien amicalement.

  10. Julien Robert dit:

    Claire : il faut savoir qu’en ville, il existe forcément des lieux où chacun peut se connecter gratuitement ou à moindre frais (médiathèque, cybercafé, pole emploi, trésor public (?)…). Il est même parfois possible de se faire aider pour les novices en informatique voire en lecture et rédaction de feuille d’imposition.
    A la campagne, près d’une personne sur deux a accès a internet à domicile. De plus, il n’est pas rare que les personnes n’ayant pas internet à domicile (personnes agées, ouvriers à faible revenus…) se fassent souvent aider pour remplir leur déclaration. De ce fait, elles sont déjà habituées à se faire aider par des structures publiques ou par des proches ayant potentiellement accès à internet.

    Finalement, faible est la part de personne ne pouvant, d’une manière ou d’une autre, faire leur déclaration sur internet.

    Retour d’expérience d’un rural connaissant l’entraide pour remplir les fiches d’impôts…

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

 

Vous pouvez être tenu à jour des nouveaux articles par e-mail en vous inscrivant à notre newsletter.