"Face au monde qui change, il vaut mieux penser le changement que changer le pansement." Pierre DAC |

Acte ekolo[geek] #72

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (30 votes, average: 4,30 out of 5)

Loading...

Plus d’infos :

  • Pour vous désinscrire :

    http://www.recevoirmesannuaires.pagesjaunes.fr/

    http://www.1307.be/paperoptout (Belgique)

    Explication du calcul :

    Généralités :

    23 millions de foyers connectés à internet.
    43% de ces foyers font la démarche : 10 millions de jeux de bottins en moins.
    2,5 kg le jeux de bottins en papier recyclé.

    Poids :

    10 000 000 x 0,0025 tonne = 25 000 tonnes de papiers à économiser
    Soit environ 650 camions.

    Eau :

    6 000 L d’eau consommé / tonne de papier fabriqué

    25 000 tonnes x 6 000  =  150 millions de litres d’eau
    Soit environ 50 piscines municipales.

    Energie :

    2 500 kWh d’électricité consommé / tonne de papier fabriqué

    donc : 2,5 mWh x 25 000 tonnes de papier à économiser = 62,5 gWh
    soit près d’1 heure de consommation moyenne électrique en France (55 gWh).

    On peut espérer économiser :

    – 25 000 tonnes de papier (+ de 650 camions)
    – 150 millions de litres d’eau (± 50 piscines municipales)
    – 62,5 gWh d’électricité (près d’une heure de consommation électrique moyenne en France)

 

Versions d’acte ekolo[geek] :

  • 1.2 [12.2014] – Mise à jour du nombre de foyers connectés et de l’adresse internet.

41 commentaires pour “Acte ekolo[geek] #72”

  1. Bernard dit:

    Parce qu’EkoloGeek, comme son nom l’indique, ignore l’empreinte carbone, et l’impact sur l’environnement de l’utilisation d’un ordinateur et d’internet. Pour info, une recherche classique effectuée sur Google depuis un ordinateur personnel génère environ 7 grammes de dioxyde de carbone. Deux requêtes équivaudraient donc à l’énergie nécessaire pour faire bouillir l’eau d’une bouilloire (15 grammes de CO2). C’est probablement autant , voire plus, pour une requête sur les pages jaunes. L’industrie de l’informatique et des télécoms génère environ 2 % des émissions totales de dioxyde de carbone, soit autant de gaz à effet de serre que l’ensemble des compagnies aériennes du monde.
    Quant au papier, il est fait avec une matère première renouvelable, le bois, il est recyclé, et en fin de vie, il est utilisé pour produire de l’énergie (chaleur et électricité) renouvelable. Pendant sa durée de vie, le papier stocke du CO2. Peut-on dire autant des gadgets des geeks …?

  2. Ben dit:

    Cosmo et Bernard > Merci à vous pour vos commentaires et points de vue.

    Tout d’abord en ce qui concerne le sujet, j’ai envie de dire : il n’y a pas de solution miracle et encore moins de solutions « zéro impacts ».
    De plus, effectivement, il faut faire attention à ne pas seulement déplacer le problème.

    Dans ce cas là, le problème vient surtout du fait que les annuaires sont distribués à tout le monde et qu’il y a donc un fort pourcentage de gens qui ne s’en serviront jamais (comme la pub, qui est un autre débat).
    Ensuite en ce qui concerne l’utilisation d’un PC, nous avons fait d’autres actes qui expliquent comment en limiter l’impact.

    Enfin en ce qui concerne votre point de vue sur le terme « ekologeek », j’ai deux conseils à vous donner :

    – le premier qui vous concerne tous les deux, lorsqu’on arrive sur un site qui utilise un mot, la moindre des choses et de savoir quelle définition il en a. D’autant plus si celui-ci n’existe pas dans le dictionnaire.

    Donc je vous renvoie pour cela à notre page « A propos » http://www.ekologeek.org/?page_id=193) et à cette définition que nous donnons : « Pourquoi le terme: ekolo[geek] ? C’est parti du fait que Benjamin était accro aux nouvelles technologies (signification de « geek ») mais avait la certitude que l’on pouvait vivre avec notre époque et ce qui la compose tout en étant soucieux de son impact et donc ekolo… ».
    Donc je me vois comme un « ekologeek » (d’après ma définition) et j’ai bien conscience de l’empreinte de tout ce qui m’entoure (d’autant que ça fait partie de mon métier…).

    – Le second concerne « Cosmo », si l’on veut être critique dans des commentaires, le minimum est de ne pas faire de fautes ou au moins de se relire.

    A très bientôt.

  3. Julien Robert dit:

    Cosmo : Selon l’ADEME, chaque foyer reçoit 40 kg/an de prospectus non-désiré. Un bottin, c’est environ 2,5 kg/an, soit un poids annuel 16 fois inférieur à celui des prospectus. Cependant, il faut savoir deux choses :

    1. Ekolo[geek] a déjà traité à deux reprises des prospectus non-désirées avec la recommandation du Stop-pub : http://www.ekologeek.org/?p=187 et http://www.ekologeek.org/?p=195

    2. De plus, les actions citées précédemment concernant les prospectus existent déjà et sont déjà bien connues du grand public (Stop pub). Par contre, la désinscription aux annuaires papier, presque personne ne connaît ce service.

    ————–

    Ensuite, premièrement, il faut savoir avant tout que 60 % des foyers français sont au moins équipés d’un ordinateur (sans parler des smartphones, PDA…).
Or, très rares sont les foyers qui possèdent un ordinateur uniquement pour consulter l’annuaire. Donc, l’allocation (le % de responsabilité) des impacts de fabrication et d’élimination d’un ordinateur peut être considéré comme très faible (< 5 %) pour la fonction de consultation de l'annuaire en ligne.
Enfin, si l'on considère, à la rigueur, qu'un utilisateur "écolo" (mais pas trop...) allume exprès son ordinateur pour consulter l'annuaire puis l'éteint 15 mn après : - Un ordinateur de 100 W allumé consomme 25 Wh en 15 mn. - Produire un bottin nécessite 6 300 Wh d'électricité. Uniquement sur le plan de l'électricité, pour qu'il soit écologiquement pertinent de choisir un bottin papier plutôt qu'une consultation virtuelle, il faudrait utiliser un ordinateur, uniquement pour consulter l'annuaire, au moins 2 fois tous les 3 jours… Or, très rare et peux soucieuses de l'environnement sont les personnes qui allument leur ordinateur uniquement pour consulter l'annuaire. Les personnes consultant régulièrement l'annuaire n'allument et n'utilisent pas l'ordinateur uniquement pour cette opération. Donc, la consultation se noie au milieu d'autre taches réalisées avec l'ordinateur (traitement de texte, musique…). Finalement, un consultation sur l'ordinateur dure généralement 2 mn maximum. Disons qu'une personne qui consulte 3 fois par jours l'annuaire en ligne, entre deux taches de bureautique, cela revient a dépenser un peu plus de 3 650 Wh/an (bottin : 6 300 Wh/an). ———– Sachez également que d'après Energy Star, un feuille de papier recyclé vierge nécessite environ 12 Wh d'électricité pour être produite. Rajoutez à cela quelques Wh nécessaires pour l'imprimante et les encres, et on obtient disons 15 Wh/feuille imprimée recto-verso. Attention, si votre feuille est imprimée avec une imprimante laser (courrier, facture…), votre feuille de papier recyclé imprimée recto-verso cumule au minimum environ 58 Wh/feuille imprimée recto-verso. Donc, d'un point de vue consommation électrique, un livre papier de format 21x15 cm (4 Wh/page) demande autant d'électricité que ce même livre en PDF lu sur ordinateur (60 W en mode lecture) dont on mettrait 4 mn à lire une seule page. Conclusion : choisir entre un le livre et un PDF : relativisez selon le mode d'impression, la durée et la fréquence de lecture du document. Si on simplifie, lisez un livre en papier et lisez un devis ou une facture en PDF. ———- Outre le jeux de mot facile et bienvenue pour un blog, le terme d'ekolo[geek] fait en effet référence à la tendance "geek". Or, ce que l'on retient dans la notion de "geek", c'est le fait d'utiliser les nouvelles technologies de communication pour éviter de se déplacer ou d'envoyer par la poste des documents ou tout simplement d'éviter de prendre la voiture pour se rencontrer.

  4. Julien Robert dit:

    Bernard : On vous invite vivement à consulter notre page « à propos » qui vous indiquera que notre hébergeur (Infomaniak en Suisse) certifie que 100% de l’électricité nécessaire à alimenter ses serveurs est d’origine renouvelable et « décarboné » (Hydroélectrique, photovoltaïque, biomasse…). La valeur de 7 g/CO2 par recherche Google que vous avancée n’est valable qu’uniquement dans le cas où l’internaute et les serveurs seraient situés aux Etats-Unis (électricité à 80 % issu du charbon et pétrole).
    En effet, le papier est renouvelable, recyclable… mais il faut également savoir que produire du papier, ça demande de l’électricité, de l’eau, etc. On peut ajouter que la majorité des matériaux d’un ordinateur est elle aussi valorisée (matière ou énergie) en fin de vie…

    Pour finir, le bois, le l’eau, l’air et d’autres matières ont de nombreux avantages écologiques vi-à-vis d’autres matériaux. Est-ce que pour autant il est pertinent et légitime de produire des annuaires tout les ans pour des personnes qui ne le feuilletteront peut-être jamais ? C’est tout aussi impertinent que de faire couler l’eau du robinet 24h/24h en prévoyant qu’on en aurait besoin à un moment ? Non ! Donc on s’en sert uniquement quand on en a besoin. On peut d’ailleurs étendre ce principe aux véhicule, à l’électroménager, etc.

  5. Vous n’utilisez plus l’annuaire pages jaunes papier ? Demandez à ne plus le recevoir ! | L'éco-Blog dit:

    […] Voici également deux liens, un « coup de gueule » et un acte ekolo[geek]. […]

  6. DD à Rennes » Blog Archive » Le problème des pages jaunes revient chaque année dit:

    […] ceux justement qui le découvre, le site ekolo[geek] a fait un article qui estime les économies que l’on pourrait faire si une… était mise en […]

  7. kidini dit:

    Et voilà 30 seconde plus une confirmation par courriel et des économies de papier supplémentaire viennent d’être réalisées …

  8. Amélie dit:

    Bonjour,
    Merci beaucoup! Je les trouvais tellement inutiles avec internet mais je ne savais même pas que c’était possible!!

  9. eulalie dit:

    De même c’est fait, un grand merci !

  10. martita dit:

    Merci pour cette information. Avez vous pensé à classer les gestes écologiques par ordre d’importance (peut être un premier classement de 10 gestes serait plus digeste que cette liste que je trouve relativement longue…)
    Encore merci!

  11. Non aux Pages jaunes dans ma boîte aux lettres ! | Angers Blog dit:

    […] La solution pour ne plus recevoir vos annuaires ? Vous désinscrire sur le site dédié, afin de ne plus recevoir à domicile les versions papiers des pages jaunes. On estime que si 10 millions de foyers se désinscrivent de ce service, ce seront 25 000 tonnes de papier d’économisées. Sans parler des 150 millions de litres d’eau et des 63 Gwh d’électricité qui, eux aussi, pourraient être supprimés. (Source : ecologeek). […]

Laisser un commentaire



Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

 

Vous pouvez être tenu à jour des nouveaux articles par e-mail en vous inscrivant à notre newsletter.